Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Paul-RemiPaul Remi, mon père, est un de ces personnages de roman à la Jean Raspail, un "von Pickendorff" hors du temps! Fier, idéaliste, loyal, mais aussi fanfaron et tonitruant, il ne laissait personne indifférent et avait en commun avec son frère cette capacité d’observer ses semblables avec un esprit et une causticité étonnante. Au-dela de leurs différences et quoi qu’en disent certains exégètes d’Hergé, les deux frères, entretenaient une réelle complicité. Agaçants l’un pour l’autre il est vrai, mais aussi mutuellement admiratifs. Et si le jeune Paul a sans doute inspiré son frère aîné pour la création du visage de Tintin, on a pu constater par la suite une ressemblance - plus mature celle-là - avec le colonel Sponsz ! Entré à l’armée à l’âge de dix-sept ans, mon père s’est très vite forgé une identité de "sabreur à cheval" et son surnom de "Tintin" ne relevait pas seulement de son lien de parenté, loin s’en faut !
 

 

Dans les années soixante, lassé par une armée désormais sans cavalerie à cheval, il consacre son temps libre au dessin et, très vite, fait preuve d’un talent remarquable. Passionné d’équitation et lui-même cavalier émérite, il croque avec justesse et humour sa plus noble conquête. Une partie de ses dessins furent publiés à l'époque par les Editions du Lombard (En Selle, les jeunes) ainsi que par une célèbre revue d’équitation allemande "Sankt Georg". Pour des raisons qui demeurent mystérieuses à mes yeux, il n'a malheureusement pas exploité plus avant son talent alors qu'il avait encore dans ses fardes un nombre impressionnant de dessins.
 

COVERCoffret

 

Cover1.jpg Cover2.jpgCover3.jpg

 

En 2005, comme je le lui avait promis vingt ans auparavant, j'ai entrepris la conception et l'édition à compte d'auteur de trois livres afin de lui rendre un hommage mérité. Présentés dans un coffret cartonné, ils ont reçu des préfaces magnifiques écrites par Messieurs Jean Rochefort, Michel Henriquet et François Mathy. Tous cavaliers émérites, ils n'ont pas tari d'éloges sur les qualités picturales et hippiques de cette oeuvre et ont applaudi ce projet éditorial avec un enthousiasme unanime. Cerise sur le gâteau, ce travail m'a permis d'apprendre que le frère de Hergé n'était pas seulement le tonitruant personnage présenté par d'aucuns mais aussi, et surtout, un homme de cheval passionné et compétent, unanimement apprécié par les Pessoa, d'Inzeo et autres grands cavaliers de l'époque. 

 

Parthe.jpgCapriole.jpg


Si vous désirez en savoir plus, je vous invite à visiter sans tarder le site

  www.dessins-a-cheval.eu 

 


Partager cette page

Repost 0
Published by